Retour sur la Journée Chimie Biosourcée Normandie

  CHIMIE BIOSOURCÉE EN NORMANDIE
2ème Forum régional – Mardi 12 décembre 2017 – UniLaSalle

 

Pour donner suite à la dynamique initiée l’année dernière à l’INSA de Rouen, un 2ème forum, sur le biosourcé en Normandie, a eu lieu le 12 décembre 2017 au sein des locaux d’UniLaSalle Rouen.

Conférences d’experts, visites des laboratoires, et rendez-vous en BtoB ont rythmé l’ensemble de cette journée avec pour seul objectif permettre aux industriels du territoire d’entrer en contact
avec les bons interlocuteurs, et de rencontrer de futurs partenaires.

 




Il est important de souligner que la chimie qui investit 10% de sa valeur ajoutée dans l’innovation et la R&D, secteur qui fabrique l’avenir, développe de nouvelles alternatives à la chimie de synthèse en innovant pour une chimie durable, chimie plus économe, et plus sobre en
carbone fondée sur l’utilisation de la biomasse.

 

Les conférences ont permis de mettre en lumière :

 

  • les gisements de notre territoire en agro-ressources, notamment les coproduits issus de l’industrie agro-alimentaire, avec la présentation des résultats de l’état des lieux et l’identification d’une 50ène de co-produits non valorisés aujourd’hui mais à fort potentiel répartis sur 60 sites au niveau national par Amélie Giger d’AGRIAL.
  • quelques exemples de projets collaboratifs permettant l’identification de molécules d’intérêts issue de co-produits des agroressources en lien avec l’offre et la demande des marchés porteurs par secteurs industriel (céréales, fruits/légumes, corps gras, etc.), pour le développement de procédés de fabrication économiquement viables. Exemple du projet VAMACOPIA présenté par Carine Viot d’Extractis. Extractis, centre d’expertise et de savoir-faire en R&D, basé à Dury (80) qui est à disposition des industriels pour les accompagner dans leurs projets innovants tel que le développement de procédés de fractionnement de la biomasse végétale, du laboratoire jusqu’à la production (3 échelles possible de transformation allant du gramme à la tonne), à partir de procédés simples (séchage, purification, pressage, etc.) jusqu’à l’utilisation de technologies de rupture (ex. extraction en eau subcritique).
  • un bel exemple de mise sur le marché d’un additif pour résine 100% biosourcé avec une nouvelle technologie, développée par Evertree, capable de transformer le tourteau de colza en produits chimiques renouvelables avec pour objectif de substituer à terme l’utilisation du formaldéhyde dans les résines de panneaux de bois, et d’améliorer les procédés industriels tout aussi performent que les produits d’origine fossile. Cette nouvelle technologie ouvre la voie à une large gamme d’applications, et des projets de valorisation de cette matière végétale sur d’autres marchés comme celui de la cosmétique, ou encore de la pharmaceutique sont à l’étude par Evertree.
  • et le travail engagé depuis 2010, par l’association chimie du végétal, l’ACDV, qui est à l’origine des travaux européens de normalisation, suite à un besoin de clarification de ce qu’est un produit biosourcé, de définir des méthodes reconnues d’évaluation du contenu en biosourcé, mais aussi de pouvoir communiquer efficacement sur les critères de durabilité, d’analyse de cycle de vie, des produits biosourcés pour gagner de nouveau marché.


UniLaSalle a ensuite ouvert ses portes pour présenter à travers la visite de ses laboratoires les nombreuses activités qui connectent aujourd’hui les mondes « Industriel » et « Agricole » pour contribuer à ces innovations technologiques, et accompagner les filières de production et de
valorisation de la biomasse face à ces nouveaux enjeux. Comme par exemple les travaux de valorisation des agro-ressources en matériaux biosourcés (programme de la Chaire AMBIOS Normandie) avec le secteur du bâtiment : travaux de recherche sur l’isolation thermique, acoustique, matériaux d’allègement, biodégradation des sous-produits, le tout à partir de tournesol (écorce/moelle), de chanvre (chènevotte) ; ou d’autre secteur comme les matériaux d’emballage à partir de farine de blé et d’amidon pour l’agroalimentaire, etc.

 


La richesse des contacts, avec plus de 50 rdv en BtoB réalisés l’après-midi, et les échanges de cette journée, illustrent la nécessité de poursuivre sur cette dynamique de rassemblement annuel, et de rencontres autour du biosourcé. Les potentialités de valorisation des agro-ressources n’en sont qu’à leur prémisse, et il y a encore beaucoup d’étape nécessaire pour appréhender ces nouvelles matières issues du carbone renouvelable, leurs caractéristiques pour les conduire vers des applications industrielles en phase avec la demande du marché, mais aussi pour maitriser les procédés de leurs transformations. Ensemble œuvrons pour accompagner les entreprises dans leurs processus d’innovation, en facilitant la mise en place de procédés fondés sur l’utilisation de la biomasse, réel enjeu de transition énergétique.



 


Nos partenaires


Nov&atech est cofinancée par l’Union Européenne. L’Europe s’engage en Normandie avec le fonds européen de développement régional

Nous contacter

Technopôle du Madrillet

50 rue Ettore Bugatti
76800 ST ETIENNE DU ROUVRAY
+33 (0)2 35 65 78 70

Contact

La newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter ou au flux RSS de de votre choix et recevez les dernières actualités de Nov&Atech

Flux RSS

Sur les réseaux